Malte, un pays arabe en Europe ?

Malte, cet archipel au cœur de la méditerranée pourrait-il être un pays arabe? J’ai découvert il y a un an que le maltais est rattaché à l‘arabe maghrébin! Ce petit pays est une véritable curiosité culturelle et linguistique.

Marsaxlokk Bay, port des pêcheurs. Il y a un air de Tunisie non ?

C’est en l’an 870 que Malte tombe aux mains des Arabes et ce jusqu’en 1091 (date de la conquête normande). De cette présence, on ne retrouve pas de somptueux palais couleur ocre comme en Espagne, vous ne trouverez pas non plus un art métissé arabo-normand comme dans la Sicile voisine. Pourtant ce n’est qu’ à Malte que la pratique de l’arabe n’a pas disparu, alors oui, vous aurez bien sûr des mots arabes en Espagnol et en dialecte sicilien mais ce n’est en rien comparable avec l‘arabe maltais!

Ce n’est qu’en 1929 que le maltais a quitté son statut de dialecte pour être officialisé en tant que langue nationale. Jusque là, le Maltais se contentait de sa pratique orale, l’Italien étant préféré pour l’écrit. La question de l’officialisation du Maltais a longtemps fait débat et connu de vives oppositions notamment de l’Eglise en raison du lien de parenté avec l’Arabe. Mikiel Anton Vassalli, patriote éclairé et brillant arabophone est considéré comme le père du Maltais. En 1790, il est le premier à publier un alphabet maltais (largement emprunté au latin avec enrichissement de quelques lettres arabes et grecques).

La proximité du Maltais avec les dialectes du nord-est de l’Algérie mais surtout de la Tunisie est impressionnante!

Il n’y a pas à Malte de monuments de la présence arabe, mais on y retrouve des horizons d’Orient et un parfum du Maghreb. Le patrimoine arabe de Malte est immatériel, il se trouve d’abord dans la langue, les traditions, la cuisine et la musique. Il est aussi marquant de voir que de nombreux villages ont gardé leurs noms arabes et ont leurs équivalences au Maghreb. On retrouve la ville de Ir-Rabat (ou Rabat exactement comme la capitale du Maroc, Ir-Rabat signifiant la forêt en Arabe), l-Qala (on retrouve une ville au nom d’El Kala en Algérie) ou encore L-Għarb (à l’ouest de l’archipel, « gharb » signifiant ouest en Arabe) et les exemples en sont nombreux.

Les balcons à Malte, çà me rappelle les balcons de la Casbah d’Alger ou des petits immeubles d’Istanbul

Malte, ce petit état nation est l’exemple que souhaitent reproduire de nombreux défenseurs de l’officialisation des dialectes maghrébins (je vous invite à lire cet article intéressant du Monde sur le darija, dialecte marocain).

Alors?! Les Maltais sont-ils arabes? La réponse est non, bien qu’ils parlent un dialecte arabe, bien qu’ils aient une part de culture arabe, Malte n’est pas un pays arabe. En revanche, Malte est le contre exemple même de ceux qui voudraient nous faire croire à une frontière culturelle qui diviserait la méditerranée en deux. A ce titre je pense écrire un ou deux prochains articles sur les influences culturelles entre l’Europe et le monde Arabe.

Un avis sur “Malte, un pays arabe en Europe ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :